Architecte d’intérieur : quelle assurance prendre ?

Woundedkneeschool.orgMaisonArchitecte d'intérieurArchitecte d'intérieur : quelle assurance prendre ?

La plupart des entreprises et l’ensemble des professionnels qui font des travaux dans le bâtiment sont dans l’obligation de prendre une assurance décennale pour protéger sur une période de dix ans le maitre d’ouvrage pour ce qui est des complications qui touchent le bâtiment, le sol et la non-conformité des normes obligatoires de construction.

Concernant l’assurance pour architecte d’intérieur, ne pas prendre une assurance décennale peut lui coûter de passer un séjour en prison. Il s’agit d’une assurance qui prend aussi en charge les travaux d’aménagement et de rénovation des différents espaces intérieurs qui sont en lien avec de la charpente, du revêtement (parquet, carrelage, etc.), des murs et également des travaux réalisés sur des éléments qui sont en rapport avec les ouvrages de base du bâtiment.

Pourquoi faut-il prendre une assurance ?

Un architecte d’intérieur est une personne qui sait gérer l’espace intérieur d’une maison, il intervient pour modifier la structure, concevoir de nouveaux volumes, jouer avec la lumière, les couleurs et la matière, etc. En se basant sur ce qu’annonce l’article 1792-1 du code du travail, on peut dire qu’un architecte d’intérieur représente un constructeur, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est obligé de souscrire une assurance pour architecte d’intérieur et particulièrement une assurance décennale.

L’architecte d’intérieur s’intéresse à tout ce qui touche au réaménagement ou à l’aménagement des espaces intérieurs. Il peut alors se retrouver à s’occuper si nécessaire de certaines œuvres importantes, de l’électricité, de la plâtrerie, du chauffage, de la menuiserie, de la plomberie, etc. S’il arrive malencontreusement un accident qui peut compromettre la solidité d’un ouvrage quelconque sur lequel l’architecte d’intérieur travaille, à ce moment-là, l‘assurance décennale peut intervenir en sa faveur.

Architecte d’intérieur : quelle assurance choisir ?

Dans presque tous les métiers, il est important de prendre une assurance pour se protéger où protéger son activité et ses employés. Dans le cas d’un architecte d’intérieur, voici les assurances qu’il faut prendre :

L’assurance décennale

Par rapport au travail qu’accepte de faire un architecte d’intérieur, il se charge la plupart du temps de la fonction de maitre d’œuvre et de coordinateur des travaux. Selon un article du code de travail, chaque maitre d’œuvre ou architecte d’intérieur se trouve dans l’obligation d’être assuré en responsabilité civile décennale qui prend en charge leur responsabilité et les agissements de leurs préposés selon les garanties présentes dans le contrat. Ne pas prendre une assurance pour architecte d’intérieur décennale, est dangereux pour les architectes d’intérieurs, car ils risquent la prison.

Ce type d’assurance couvre aussi les travaux d’aménagement et de rénovation des travaux intérieurs et tout ce qui touche de manière générale au travail d’architecte d’intérieur. Ce dernier, doit avant que les travaux commencent, montrer qu’il dispose d’une assurance décennale et aussi d’une assurance responsabilité civile. Pour ce qui est du maitre d’ouvrage, il doit posséder une assurance dommages ouvrage pour l’ensemble des travaux engagés, ce qui lui donne l’occasion si un sinistre venait à se produire de bénéficier d’une prise en charge directe des frais de réparations et peu importe les responsabilités.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

C’est une assurance qui protège l’architecte d’intérieur durant l’exercice de son travail. L’assurance responsabilité civile professionnelle lui assure la pérennité de son travail. L’architecte d’intérieur est la personne qui se charge de diriger des missions de maitrise d’œuvre pour sa clientèle, ce qui comprend en partie :

  • l’étude, l’analyse et la réalisation de projets d’architecture d’intérieur qui concernent des travaux avec ou sans permis de construire et aussi qui ne se basent pas sur des éléments de structure de l’ouvrage, de clos et de couvert ;
  • entreprendre des travaux d’architecture d’intérieur qui nécessitent l’intervention dans les éléments de structure de l’ouvrage.

Tout le long de son travail, un architecte d’intérieur peut commettre quelques erreurs qui risquent de créer des dommages corporels à autrui, matériels ou encore immatériels. L’assurance responsabilité civile professionnelle pour architecte d’intérieur est obligatoire afin de prendre en charge les dommages qui risquent d’arriver à tout moment.