Comment combiner entre le yoga et les pilâtes ?

Woundedkneeschool.orgYogaComment combiner entre le yoga et les pilâtes ?

Le yoga est une activité physique et une pratique spirituelle et mentale connue depuis longtemps. Les pilâtes c’est comme un de ses dérivés, mais qui diffèrent légèrement du yoga, ce qui fait que la plupart des gens ne font pas la différence entre les deux. Il est donc important de comprendre les points en commun entre le yoga et les pilates, pour savoir comment choisir entre les deux. C’est ce qu’on va découvrir dans cet article, qui vous propose à la fin, une méthode pour faire la combinaison des deux, afin de profiter de leurs bienfaits ensemble.

Quelles sont les différences entre le yoga et les pilâtes ?

En effet, le yoga et les pilâtes se diffèrent sur de nombreux points, parmi lesquels on peut noter :

  • Les objectifs ;
  • Le matériel ;
  • Le déroulement de la séance.

Nous allons détailler dans ce paragraphe ces différents critères, qui nous permettent de faire la différence entre ces deux activités physiques. D’abord, il faut mettre en évidence que le yoga se concentre non seulement sur le corps, mais aussi sur le mental et l’esprit, il peut être adapté comme un mode de vie et influencer fortement sa façon de penser, de raisonner et de prendre les décisions dans la vie quotidienne. Cela, n’existe pas dans les pilâtes, qui sont juste considérés comme une pratique purement sportive dont le but est de renforcer le corps et de le rendre plus souple. De plus, les postures de ce dernier, sont moins douces que celles du yoga et on utilise souvent un matériel différent pour les deux activités. Pour le yoga, il suffit parfois d’emmener un tapis, et comme accessoires des briques ou des sangles. Quant aux pilâtes, on peut se servir d’un ballon ou un magic circle. Concernant le déroulement de la séance, il faut dire qu’il y a une grande différence entre les deux. Le début consiste à toujours faire des exercices d’échauffement, mais pas du tout du même type, le yoga se concentre sur la relaxation et la respiration qui se font également à la fin de la séance, en effectuant des postures dynamiques et statiques au milieu. Tandis que les pilâtes visent davantage à travailler le corps et les muscles au cours de la séance.

Comment choisir entre le yoga et les pilâtes ?

Le choix entre le yoga et les pilâtes, se fait en fonction de vos objectifs, et personne ne peut répondre à cette question à votre place. Si vous donnez une certaine importance au coté spirituel et vous souhaitez changer votre mode de vie, devenir plus zen et plus calme vous devez sans doute opter pour le yoga, mais dans le cas où vous voulez juste renforcer vos muscles et gagner en souplesse, on vous conseille fortement de vous lancer dans les pilâtes. En cas de doute ou d’hésitation, vous n’avez qu’à tester les deux pratiques, pour sentir la différence et savoir qu’est-ce-qui vous correspond le mieux. Avant de vous lancer dans n’importe quel cours de yoga ou de pilâtes, renseignez-vous sur le déroulement de la séance, si elle se fait en groupe ou individuellement, pour vous inscrire à l’option qui vous intéresse. Sinon, il est tout à fait possible de pratiquer les deux, chez vous à la maison en suivant des vidéos sur internet, dans un environnement convenable pour de telles activités sportives.

Peut-on combiner yoga et pilâtes ?

En effet, si vous êtes perdu entre les deux choix, et que vous souhaitez combiner la force physique et l’équilibre mental et spirituel, vous pourrez avoir le pack complet ! Il est tout à fait possible de pratiquer le « Yogalates » qui est tout simplement une alternative, qui vise à combiner les deux pratiques pour profiter de leurs bienfaits ensemble, puisque l’une ne contrarie pas l’autre. Il s’agit bien d’un exercice plus doux que les pilâtes, mais avec moins de méditation par rapport au yoga, c’est donc l’intermédiaire entre les deux. Cette pratique va vous permettre à long terme, de gagner encore plus en souplesse, tout en étant plus calme et moins stressé, vous allez remarquer la différence après quelques séances seulement. Le seul problème, c’est qu’il n’est pas facile de trouver le bon professeur pour cette pratique qui est assez peu développée aujourd’hui.