Les vitamines qu’on peut donner à son bébé

Woundedkneeschool.orgSantéVitaminesLes vitamines qu'on peut donner à son bébé

Les vitamines sont nécessaires pour le bon fonctionnement de notre organisme. Ils sont présents dans notre alimentation, et l’on peut facilement accroître son apport en vitamine en favorisant une alimentation riche. Ceci dit, ce n’est pas le cas des bébés qui ne sont nourris qu’à base de lait maternel ou infantile. C’est pour cela qu’il est recommandé que les parents apportent des vitamines à l’alimentation de leur bébé dès la naissance. Quelles vitamines doit-on donner à nos bébés ? Nous avons donc regroupé pour répondre à votre question sur les meilleures vitamines à donner aux bébés.

Doit-on donner de la vitamine D à son bébé ?

La vitamine D joue un rôle important dans la protection des os et le développement musculaire chez les adultes et les enfants. De plus, la vitamine D permet au corps de mieux absorber le calcium, favorisant ainsi la croissance osseuse. C’est pour cela qu’il est vivement recommandé de donner de la vitamine D à son enfant dès le jeune âge. Cela va effectivement diminuer les risques d’une carence en vitamine D à l’âge adulte qui a souvent des conséquences déplaisantes sur le fonctionnement de notre corps. Une exposition suffisante au soleil peut être suffisante pour alimenter le corps des bébés en vitamine D, car le soleil est la première source de vitamine D. Notez que les enfants foncés de peau ont besoin de plus d’exposition au soleil, car la mélanine n’absorbe pas très bien les rayons ultra-violets. Ainsi, si le nourrisson n’a pas accès à une exposition suffisante au soleil, vous pouvez lui administrer des vitamines D en ampoule jusqu’au 18ème mois. Les doses recommandées au bébé sont les suivantes :

  • Bébé prenant du lait maternel : 1 000 à 1 200 UI par jour ;
  • Bébé prenant du lait infantile : 600 à 800 UI par jour ;
  • Bébé de plus de 18 mois : 80 000 ou 100 000 UI en hiver.

Il est important de respecter la posologie indiquée et de consulter un médecin en cas de doute, car le surdosage en vitamine D peut entraîner une hypercalcémie, soit une surproduction du calcium qui peut causer une insuffisance rénale.

L’importance de donner de la vitamine K à son bébé

La vitamine K est importante pour le bon fonctionnement de l’intestin, ainsi que pour la coagulation du sang. Il s’agit d’une bactérie que notre corps ne produit pas, mais qu’il absorbe à partir de son alimentation. C’est pour cela qu’à la naissance, les bébés ont un taux de vitamine K bas, et dans de rares cas, le bébé peut subir des hémorragies graves dues à une insuffisance en vitamine K. Le bébé reçoit donc une injection de 2 mg de vitamine K à la naissance, qui est renouvelée entre le 4ème et le 7ème jour du bébé. Cet apport est encore une fois renouvelé lorsque le bébé atteint 1 mois. Notez qu’il est vivement recommandé d’administrer une dose de 2 mg hebdomadaire aux bébés allaités au lait maternel. Puisque le lait de la mère ne contient pas assez de vitamine K, il est conseillé d’apporter la dose nécessaire en vitamine K jusqu’à ce que le bébé commence à prendre du lait infantile.

Les effets de la vitamine C sur l’organisme du bébé

La vitamine C est très connue pour ses effets avantageux, notamment en matière d’énergie et de protection contre les maladies. Elle permet effectivement de booster le système immunitaire et de lutter contre les virus et bactéries. Mais elle influe également sur le système nerveux, et permet au bébé d’avoir un bon fonctionnement neurologique. En parallèle, la vitamine C favorise également l’absorption d’autres nutriments et vitamines comme le fer et la vitamine E. Il est donc vivement recommandé d’administrer des doses de vitamine C aux nourrissons, afin de leur permettre de bénéficier d’une meilleure santé. En moyenne, le nourrisson à besoin de 59 mg de vitamine C quotidiennement, une dose qui va augmenter dès sa première année pour atteindre 60 mg par jour.