Tout savoir sur la posologie de la vitamine D

Woundedkneeschool.orgSantéVitaminesTout savoir sur la posologie de la vitamine D

La carence en vitamine D touche la moitié de la population française, et beaucoup d’habitants de villes souffrent des symptômes parfois handicapants de cette carence. Fatigue chronique, faiblesse musculaire et manque de calcium, la carence en vitamine D n’est certainement pas une chose aisée à vivre. Pour son traitement, les médecins prescrivent des ampoules ou des comprimés de vitamine D pour assurer un apport complet. La posologie de ces vitamines est très précise et doit être suivie à la lettre. Vous trouverez plus de détails ci-dessous.

Quelle posologie de vitamine D prendre ?

Comme pour beaucoup de médicaments et compléments alimentaires, il est impératif de suivre le dosage prescrit par le médecin traitant. Cette dose va varier de personne en personne, mais aussi en fonction du pourcentage de vitamine D dans le sang. On retrouve ainsi trois variants :

  • Un taux inférieur à 20 ng/ml ;
  • Un taux compris entre 21 et 30 ng/ml ;
  • Un taux supérieur à 30ng/ml.

Chacun de ces taux va demander un dosage différent afin de prévenir ou de guérir des maladies liées à la carence en vitamine D.

La posologie de prévention

Dans ce cas-là, le taux de vitamine D est supérieur à 30 ng/ml, soit un taux dans les normes que le patient doit maintenir pour éviter les carences. Il doit donc prendre un traitement de vitamine D2 et D3. La dose prescrite est en moyenne de 800 à 4 000 UI quotidiennement. Le patient doit également opter pour un dosage mensuel, ou bien chaque deux mois de 100 000 UI. Le traitement peut également être accompagné de 1 200 mg de calcium pour éliminer tout risque d’ostéopathie.

La posologie de traitement

On commence le traitement de la carence dans le cas où le taux de la vitamine D dans le sang est inférieure à 20 ng/ml ou s’il est compris entre 21 et 30 ng/ ml. Dans le premier cas, le médecin prescrit une posologie à hauteur d’une ampoule de 100 000 UI tous les 15 jours à prendre pour une durée de 2 mois. Dans le second cas, le patient est amené à prendre un traitement plus intense. Il doit prendre 2 ampoules chaque 15 jours. En parallèle au dosage, il est vivement recommandé de prendre de la vitamine D3 au lieu de la vitamine D2 car ses effets durent plus longtemps.

Pourquoi doit-on respecter la posologie de vitamine D ?

La prise de médicaments ou de suppléments/compléments alimentaires n’est pas à prendre à la légère, notamment lorsqu’il s’agit de posologie. Il est impératif de respecter les dosages prescrits par votre médecin à la lettre pour éviter des problèmes de santé graves. Et si les compléments alimentaires sont généralement administrés de manière aléatoire, ce n’est certainement pas le cas de la vitamine D. En effet, un surdosage en vitamine D peut nuire à votre santé en causant un dérèglement au niveau de l’absorption du calcium par votre organisme. Vous allez souffrir :

  • D’un taux surélevé de calcium dans le sang ;
  • D’une absorption de calcium importante par l’intestin ;
  • D’une dégradation des os au lieu d’une réparation.

Dans le cas d’un surdosage et d’une toxicité en vitamine D, les médecins ordonnent l’arrêt immédiat du traitement et vont administrer des fluides accompagnés de médicaments pour éliminer le calcium, comme des corticoïdes ou des biphosphonates.

Quels sont les symptômes d’une mauvaise posologie de vitamine D ?

Un surdosage en vitamine D se manifeste premièrement par des symptômes qui peuvent passer inaperçus comme des maux de tête, des nausées et des vomissements. Les patients peuvent également présenter un manque d’appétit, ce qui entraîne généralement une faiblesse suivie d’une hypertension artérielle et de nervosité. En parallèle, le patient remarquera également des symptômes liés à l’hypercalcémie, soit un taux surélevé de calcium. Ses organes (les reins et les poumons) vont subir des dépôts de calcium, chose qui peut endommager les organes et causer une insuffisance rénale.